Epinal - Amnéville (D1): 5 - 1
mardi 30 Août 2005
Match de préparation au championnat LM 2005/2006.


Sans conviction.


Traditionnel derby lorrain d'avant saison entre Spinaliens et Amnévillois. Auteurs d'une reprise encourageante, avec deux victoires sur une sélection d'universitaires canado américains, les hommes de Joakim Nilsson vont tenter de peaufiner leurs automatismes face à des Mosellans bien renforcés et faisant figure de potentiels candidats aux play-offs de division 1. Aux éternels duettistes russes Vadim Karpov et Youri Essipov se sont ajouté quelques bonnes individualités, du buteur slovaque Lubomir Baranok (31 buts l'an passé en 1.liga avec Prešov) en passant par le rugueux William Mouly (ex-Clermont) et l'arrière slovaque Rastislav Kozík (Dragon Prešov). Face à ses sparring-partners habituels, l'ICE doit préparer une attendue double confrontation face à Dijon mais devra faire sans David Dostal, au cœur de la discorde depuis quelques jours et qui ne posera pas, selon toutes évidences, ses valises dans les Vosges. En effet, le Franco-tchèque sera prochainement à l'essai au Danemark, à Esbjerg, terre d'exil des anciens Scorpions de Mulhouse où il devrait retrouver Christer Eriksson, Fabrice Lhenry mais aussi Hermanni Vidman et Jani Kiviharju.

Le début de match est assez poussif malgré un premier coup de semonce de Jussi Haapasaari sur le gardien mosellan Slavomir Sojak (1'35"). Plutôt brouillons, les Spinaliens éprouvent quelques difficultés à développer leur jeu face à des Amnévillois accrocheurs, qui n'ont aucuns complexes à venir solliciter Petrik (Collignon à 5'04"). Un slap de Duda (5'32") et deux bons essais de Maurice (5'39" et 9'52" en angle fermé) ne pourront masquer un certain manque d'intensité, que les grosses individualités comme Šimko, Chassard ou Plch parviennent occasionnellement à briser. La pépite slovaque Jan Plch va justement faire la décision en remportant une mise au jeu dans la zone mosellane puis s'extirpant pour tromper Sojak de près (1-0 à 9'56" SN). Aligné sur deux blocs différents du fait de l'absence de Roman Trebaticky, Jan Plch fait parler son talent en ce début de partie mais les Spinaliens ne sont pas à l'abri de ripostes amnévilloises, notamment de la première ligne composée des deux vétérans russes Karpov et Essipov, mais aussi de Mouly. Un raid de Vadim Karpov aboutissant à un cafouillage (13'11) et un bon essai d'Essipov en toute fin de powerplay (16e) suscitèrent toute l'attention de Petrik, mis plus à l'épreuve qu'ont aurait pu le croire. Mais bientôt débutera le festival Mazerolle, non pas sur ce bon service pour Haapasaari (17'29") mais plutôt sur ce caviar de l'arrière mosellan qui, sous la pression imposée par le Canadien de l'ICE, perd le contrôle de la rondelle sur son flanc droit et ne peut empêcher Mazerolle de s'en aller confondre en duel singulier Slavomir Sojak (2-0 à 17'53"). Ce but inspirera les Dauphins en fin de période mais ni Šimko parti tel une fusée de sa zone (18'42"), ni Chassard (19'59") ne pourront conclure.

Amnéville profite bien du premier break et commence du bon pied dans la zone spinalienne. Deux lourds slaps du défenseur slovaque Marian Hanzel (20'23" et 20'45") remettent Petrik dans le match alors que le faux-rythme du début de match persiste encore et persistera d'ailleurs jusqu'au bout. Mais profitant d'un changement de ligne douteux des Amnévillois, les Spinaliens par l'entremise d'une belle action à trois entre Regenda à la relance, Ribanelli au relais puis Plch à la conclusion rappellent aux Galaxiens que le danger peut venir à tout moment (30'45"). Un poteau de Guillaume Chassard (31'27") sera annonciateur du troisième but, venu d'un bon service du Finlandais Jussi Haapasaari pour un Luc Mazerolle bien placé dans l'enclave et dont la reprise filera entre les bottes du portier visiteur (3-0 à 32'02"). Malchanceux la semaine passée, il manquait le petit déclic du buteur à Mazerolle pour que la machine se remette en route et passe la vitesse supérieure. Un poteau de Baranok (33'16") et une pénalité tuée plus tard, l'ex-clermontois s'offrira son premier tour du chapeau sous le chandail bleu en prenant le rebond d'un slap signé Duda pour éliminer Šimko (4-0 à 35'57"). Las, une mauvaise relance dans l'axe de Tobias Åblad conduira directement à la réduction du score des Galaxiens par William Mouly qui ne tremble pas au moment d'ajuster Stanislav Petrik (4-1 à 38'20").

Franck Constantin fera son apparition pour le dernier acte (40'01"), un dernier acte où il sera en fait bien peu sollicité. Reprenant les choses en main, les hommes de Joakim Nilsson bénéficient de bonnes opportunités en supériorité numérique mais ni Plch à bout portant (44'08"), ni Chassard (47'34"), ni deux actions consécutives signées Regenda et Chassard (49e) ne feront plier l'ultime rempart mosellan. Une bonne petite friction devant sa cage (51'48") enverra le protagoniste Gavoille mais aussi Duda et deux visiteurs chauffer les bancs d'infamie mais ne freinera pas les ardeurs locales. Après une bonne action du duo Plch-Šimko, le toujours excellent Guillaume Chassard interceptera le palet dans l'axe pour lancer dans l'intervalle "Flash Šimko", lequel ne se fait pas prier pour déjouer Sojak (5-1 à 54'56"). Une dernière salve de slaps des Slovaques Sejna (58'13") et Regenda (58'22") ne permettra plus au tableau d'affichage d'évoluer.

Sous l'impulsion des Plch, Mazerolle (auteur d'un hat-trick), Šimko mais surtout Chassard (auteur d'un boulot colossal dans les deux sens), l'ICE -privée de Trebaticky puis d'Haapasaari, sorti en milieu de deuxième tiers-temps- aura donc assuré l'essentiel en venant à bout de coriaces amnévillois. Les Spinaliens en ont visiblement gardé sous le patin en vue des échéances mais ont tout de même su faire respecter la hiérarchie. Les Galaxiens d'Amnéville auront démontré ce soir qu'il faudra compter avec eux dans les semaines à venir dans la poule nord de division 1. La première ligne Mouly-Essipov-Karpov s'est montrée assez entreprenante alors que le gardien Slavomir Sojak aura livré une solide prestation.
 
JD
 


Épinal - Amnéville 5-1 (2-0,2-1,1-0):
 
Mardi 30 août 2005 à 20h15 à la patinoire de Poissompré; 200 spectateurs environ
Arbitres M. Durand assisté de MM. Rouèche et Courgeon
Pénalités: 12' pour Épinal, 18' pour Amnéville

Les buts:
1-0 à 9'56": Jan Plch (sup.num.)
2-0 à 17'53": Luc Mazerolle
3-0 à 32'02": Luc Mazerolle assisté de Jussi Haapasaari et Guillaume Chassard
4-0 à 35'57": Luc Mazerolle assisté de Lubomir Duda
4-1 à 38'20": William Mouly
5-1 à 54'56": Jan Šimko assisté de Guillaume Chassard et Milan Sejna

EPINAL:
Gardien: Stanislav Petrik puis Franck Constantin à 40'01"

Défenseurs: Milan Sejna - Tobias Åblad; Radoslav Regenda - Lubomir Duda; Borislav Ilic - Lionel Simon

Attaquants: Jan Šimko - Jan Plch - Guillaume Papelier; Luc Mazerolle - Jussi Haapasaari [puis Gaétan Gavoille] - Guillaume Chassard (C); Christophe Ribanelli - Anthony Maurice - Jan Plch [puis Djamel Zitouni]; Djamel Zitouni - Gaétan Gavoille - Sébastien Geoffroy

Absents: Roman Trebaticky (malade), Frédéric Dehaëne (convalescent)

Entraîneur: Joakim Nilsson


AMNEVILLE:
Gardien: Slavomir Sojak

Défenseurs: Rastislav Kozik - Marian Hanzel; Etienne Thomas - Vizy (?); Gilles Provost - Wolf (?)

Attaquants: William Mouly - Youri Essipov - Vadim Karpov; Cédric Collignon - Jonathan Paredes - Lubomir Baranok; Yannick Hamri - David Donzel - Adrien Maurer; Clément Kuznik

Remplaçant: Marc Renard (G)